Liberation-jean-luc-pere-et-manque

Maud Sécheresse défendait Jean-Luc Bresson, lors de son deuxième procès.

Les voisins du 11, rue Pierre-Duhem à Lormont, 20000 habitants, dans la périphérie bordelaise, n’oublieront jamais la scène. Le claquement d’un coup de feu.

Un cops étendu sur ler perron du petit pavillon, du sang qui s’écoule. Un homme, fusil en main, qui hurle: «Je ne voulais pas te tuer ! Je ne savais pas que c’était toi.»

Lire la Suite