Image pirates de la route

Alors que le Procureur avait requis une peine de 12 ans, un prévenu soupçonné
d’être à la tête d’une pyramide criminelle, assisté de Maitre Maud
SECHERESSE, a été relaxé du chef d’association de malfaiteurs et condamné
à une peine de 4 ans de détention pour recel aggravé.

Lire l’article sur LA CHARENTE LIBRE »